Des Enfants à Beyrouth ont besoin de vous

Pourquoi les aider?

La Situation au Liban

Les ruines de Beyrouth font les images des télés, mais elles cachent la réalité de la situation et du dénuement des enfants, notamment de Nabaa, quartier historiquement pauvre de Beyrouth.

Depuis la fin de la guerre (1990), la situation s’est détériorée. Les parents à Nabaa ne peuvent plus envoyer leurs enfants à l’école. Comme pour les denrées de première nécessité, les prix flambent et deviennent inabordables.

Critères d'aides aux Familles et aux Enfants

Décider d’aider telle ou telle famille n’est pas chose facile devant les besoins immenses des uns et des autres.

DANS CE CONTEXTE COMMENT DEFINIT-ON LES PRIORITES ?

Nous sommes obligés d’avoir quelques critères stricts :

  • La famille libanaise habitant les quartiers de NabaaBourj-Hammoud.
  • Elle est composée au minimum de deux enfants en âge scolaire.

La précarité de cette famille est aussi prise en compte :

  • Elle est sans ressource ou avec un salaire partiel pour la grande majorité.
  • Elle vit souvent dans un logement insalubre composé d’une seule pièce pour 4 à 5 personnes.
  • Elle règle un loyer de l’ordre de 300/400 $ (250/350 €), soit l’équivalent d’un salaire mensuel.
  • Elle vit sans couverture sociale et a un accès limité à des services de santé payants.

L’énumération de toute cette précarité met en évidence, de façon criante, la difficulté de ces familles pour scolariser correctement leurs enfants, alors que :

  • Les frais d’inscription à Beyrouth et les fournitures scolaires indispensables sont hors de prix.

Le PARRAINAGE vous permet d’aider un enfant qui vous attend.

Le Soutien Familial et l'Aide à la Scolarisation

Une famille choisie selon les critères de LIBAMI Beyrouth bénéficie d’un soutien familial. Un ensemble d’actions est défini avec les parents et un projet de scolarisation établi.

Cette famille est suivie par une assistante sociale qui visite la famille une fois par mois. L’évolution de la famille est transmise au parrain une fois l’an.

Les mamans dans le besoin viennent chaque mois à LIBAMI percevoir une aide financière, sur justificatifs, pour la scolarité, les médicaments, la nourriture, l’habillement. A ce jour, 570 familles sont soutenues et accompagnées par les 3 assistantes sociales de LIBAMI.

LIBAMI développe depuis 20 ans le « parrainage individuel ». Le lien enfant / parrain est fort. Les échanges par courrier ou mails sont fréquents et chaleureux.

La Scolarité

Aucune école au Liban n’est gratuite et les coûts de la scolarité sont démesurés par rapport aux revenus des familles de ce quartier.

Chaque année, LIBAMI accorde des aides scolaires aux familles accompagnées, pour aider à prendre en charge, même partiellement, les frais d’inscription et de fournitures scolaires.

Les assistantes sociales négocient également, avec les écoles, les frais de scolarisation afin de bénéficier de « tarif de groupe ».

Les résultats scolaires sont commentés par les assistantes sociales et communiqués aux parrains.

Sur l’année scolaire 2020/2021, 590 enfants sont scolarisés grâce à LIBAMI Beyrouth, dont 126 parrainés par LIBAMI Cholet.

Les autres sources de parrainages étant les parrains libanais, les Amis des Enfants du Monde, les parrains de Suisse,
d’Italie, d’Irlande.

Le Soutien Scolaire

LIBAMI assure chaque jour, du lundi au vendredi, pour 70 enfants, un soutien scolaire avant lequel un repas chaud consistant est offert.

La plupart de ces enfants habitent des logements exigus où l’espace de travail manque. Leurs parents sont le plus souvent illettrés.

Les enfants font leurs études et devoirs journaliers avec le suivi et la surveillance d’éducateurs et d’étudiants salariés. Ces accompagnants sont issus des familles de LIBAMI.

L'Accompagnement vers l'Université

Depuis 15 ans, l’Association Libami, en partenariat avec la Société MUREX, finance le transport de 125 jeunes étudiants de la banlieue de Beyrouth vers leurs universités.

Ce travail avec les universitaires est primordial car cela leur permet de se consacrer pleinement à leurs études.

Ces jeunes sont conscients de l’importance de ce soutien pour leur assurer un niveau d’études universitaires, porte d’entrée pour un avenir meilleur.

Le Club des Jeunes

40 enfants de 5 à 8 ans, et 30 adolescents de 12 à 15 ans, se réunissent chaque samedi au Local de l’Association, pour les éloigner des zones à risque et leur offrir un petit déjeuner. LIBAMI leur propose des excursions ou activités divertissantes et culturelles.
Notre but principal est de :

  • Protéger les jeunes des dangers qui les menacent dans leur milieu
  • Développer leur créativité et leur confiance en soi
  • Prévenir la délinquance juvénile, en les réunissant dans un endroit sain et un encadrement approprié
  • Occuper leur temps libre avec des activités éducatives et distrayantes.

Hélas pour l’année 2019-2020, la pandémie du Covid-19 nous a empêchés de continuer
ce travail. Les 2 clubs ont dû s’arrêter en mars 2020

Défiler vers le haut